Vous devez avoir entendu parler de nombreux types de phobies étranges et rares, mais saviez-vous que certaines personnes ont une peur étrange d’avaler ? La peur d’avaler est souvent confondue avec une autre phobie rare connue sous le nom de pseudodysphagie (la peur de s’étouffer).

Le terme technique pour la peur d’avaler est phagophobie. La phagophobie est un trouble très rare, mais les quelques cas qui ont été signalés se sont révélés être une menace pour la vie. Cela s’explique par le fait que la personne souffrant de la peur d’avaler refuse de manger, de boire et de prendre des médicaments.

La phagophobie est également confondue avec la dysphagie ou l’odynophagie. La dysphagie et l’odynophagie sont des troubles psychologiques qui impliquent une résistance à avaler quoi que ce soit, causée par une douleur dans la gorge ou une difficulté physique à avaler.

Il est d’autant plus important de connaître les signes et les symptômes de la phagophobie qu’elle peut être confondue avec de nombreux autres problèmes de santé mentale et physique. Examinons en détail la peur d’avaler pour mieux la comprendre…

Qu’est-ce que la phagophobie (peur d’avaler) ?

La phagophobie (peur d’avaler) est un trouble mental qui se caractérise par une peur intense et irrationnelle d’avaler tout type de liquide, de solide ou de pilule. Une personne qui vit avec la phagophobie (peur d’avaler) a peur de l’acte même d’avaler quelque chose.

Il y a beaucoup de peur, de résistance et d’évitement liés à tout ce qui doit être avalé. Il n’existe pas de causes connues de la phagophobie (peur d’avaler), mais certains facteurs de risque peuvent favoriser son développement.

Examinons-les…

Quelles sont les causes de la phagophobie (peur d’avaler) ?

Comme la plupart des phobies, la cause de la phagophobie (peur d’avaler) n’a pas encore été découverte. Mais comme je l’ai déjà dit, certains facteurs de risque peuvent contribuer au développement de la phagophobie (peur d’avaler) ;

La peur de la nourriture : si vous avez déjà eu peur d’une substance alimentaire quelconque, vous êtes plus susceptible de développer une phagophobie (peur d’avaler). En fait, certaines personnes ont peur des aliments contaminés, ce qui peut également entraîner une peur d’avaler.

L’anxiété, le stress et la tension : la réaction physique de votre corps à l’anxiété, au stress et à la tension peut entraîner une raideur des muscles de la gorge. Cela peut entraîner des difficultés à avaler et la douleur peut créer une aversion pour la déglutition.

Expérience traumatisante en matière d’alimentation ou de déglutition : une opération de la gorge ou une procédure douloureuse impliquant la gorge peut également vous faire développer une peur d’avaler. Une expérience d’étouffement peut également contribuer à ce phénomène.

Maintenant que vous savez ce qu’est la phagophobie (peur d’avaler) et ce qui a conduit à l’apparition de la phagocytose, il est temps d’agir.

Dans le cadre du développement de l’étrange phobie d’avaler, examinons les signes et les symptômes de la phagophobie (peur d’avaler).

Symptômes de la phagophobie (peur d’avaler)

Un fait intéressant concernant la phagophobie (peur d’avaler) est qu’il peut y avoir de nombreux signes et symptômes de la peur d’avaler. Les symptômes peuvent aussi parfois être aussi rares que la maladie elle-même.

Les symptômes peuvent être personnalisés et uniques à soi-même et il sera très difficile de les décrire tous ensemble. C’est pourquoi nous allons aborder les signes et les symptômes les plus courants de la phagophobie (peur d’avaler), qui peuvent être généralisés.

Les signes de phagophobie (peur d’avaler) auxquels vous devez faire attention sont les suivants ;

Anxiété avant les repas (par anticipation)
Crises de panique avant le repas ou à l’idée d’un dîner ou d’un déjeuner au restaurant.
Consommer de petites quantités de nourriture avec beaucoup de liquide pour faciliter la déglutition.
Éviter de manger/boire en présence d’autres personnes
Anxiété extrême même à l’idée d’avaler
Préférer le régime liquide à un vrai repas
Perte de poids rapide et involontaire
Augmentation du rythme cardiaque et respiration perturbée
Transpiration à la vue de la nourriture

Vous ou l’un de vos proches présente-t-il ces signes ? Si oui, consultez un professionnel de la santé mentale dès que possible. Vous pouvez prendre un rendez-vous dès maintenant sans avoir à fournir de détails en réponse.

Traitement de la phagophobie (peur d’avaler)

Heureusement, bien que la phagophobie (peur d’avaler) soit une maladie rare, il existe de nombreuses options de traitement pour vous. Jetons-y un coup d’œil ;

Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) : un thérapeute cognitivo-comportemental vous aidera à identifier les croyances fondamentales qui alimentent votre peur d’avaler et vous aidera à remplacer vos schémas de pensée.
Désensibilisation et retraitement par mouvements oculaires (EMDR) : l’EMDR permet de réduire votre sensibilité à l’idée d’avaler quoi que ce soit à l’aide de mouvements oculaires, de tapotements, etc.
Hypnothérapie : un hypnothérapeute vous aidera à atteindre un état d’esprit profondément calme qui vous permettra d’explorer la cause profonde de votre peur et de commencer à travailler à partir de là.
Thérapie d’exposition : cette thérapie fonctionne pour la plupart des anxiétés liées aux phobies. Votre thérapeute vous présentera progressivement différentes choses à avaler et continuera à le faire lorsque vous serez à l’aise pour avaler une chose après l’autre.
Médicaments : des médicaments tels que des anxiolytiques et des antidépresseurs peuvent vous être prescrits au cours de votre thérapie afin de contribuer au bon déroulement de votre traitement.

C’est tout, les amis

La phagophobie, la peur d’avaler, est une maladie très rare, mais il est très important de la connaître car on ne sait jamais quand elle va nous toucher. Les symptômes et le traitement d’affections telles que la peur d’avaler peuvent contribuer à un diagnostic précoce de ces maladies rares.

J’espère que vous avez trouvé ce blog sur la phagophobie (peur d’avaler) intéressant et instructif. Partagez ce blog avec vos amis et votre famille.

Prenez soin de vous et restez en sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire